Maison de Retraite - EHPAD  >  Présentation  >  Un peu d'histoire

Historique

Achevé de construire en 1902, la Maison de Retraite communale de Levallois-Perret (à l’époque Hospice municipal de vieillards) comptait 45 lits (5 pour les ménages, 20 lits d’hommes et 20 lits de femmes).

Implantée à l’emplacement d’un bois qui faisait des terres de la grande ferme seigneuriale de la Planchette, elle se trouve au bord du très agréable parc du même nom.

Elle remplaçait l’Asile Municipal de Vieillards qui comptait 28 lits et qui se trouvait depuis 1866, date de création de la commune de Levallois-Perret, dans un immeuble loué place de Villiers.

En 1927, des travaux d’agrandissement (les deux ailes de la cour d’honneur) lui permettaient d’accueillir 100 personnes.

En 1960, la Maison de Retraite Municipale de Levallois-Perret est érigée en établissement public.

Des travaux de rénovation ont été entamés en 1976, afin de transformer les vétustes dortoirs en chambres à plusieurs lits, tout en maintenant la capacité d’accueil.

Au 1er janvier 1982, la Maison de retraite comptait 64 lits d’hébergement et 35 lits de cure médicale.

Le 02 octobre 1995, l’établissement a ouvert un Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) pour personnes âgées domiciliées à Levallois-Perret. A l’ouverture, il comptait 25 places. Compte tenu de la demande, il est désormais de 60 places. Le SSIAD est situé au sein des Marronniers.

 

En 1996, des travaux de réhabilitation de l’établissement ont été entrepris. En 1997, a été construit un premier bâtiment (comprenant 66 chambres) donnant sur la rue Paul Vaillant-Couturier et bâti sur le terrain d’une ancienne école maternelle, terrain offert par la commune de Levallois-Perret. La deuxième tranche de travaux a été réalisée en 1998 et a permis l’ouverture de 34 lits. Entre 1999 et 2000, l’ancien bâtiment a été rénové et converti en un service fermé de 14 chambres à 1 et 2 lits  (20 lits au total) dédié aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de personnes atteintes de la  maladie d’Alzheimer ou de pathologies voisines. L’établissement peut donc à présent accueillir 120 résidents.

En 1998, l’Oasis accueil de jour de 15 places destiné plus particulièrement aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer a été ouvert au 122, rue du Président Wilson. En 2004, la Maison de Retraite a acquis un local rue Antonin Raynaud afin d’y aménager un accueil de jour spacieux.